Trump déclare la guerre à la Californie à propos de l’immigration


Californie

« La venue de Sessions et la politique anti-immigration de Trump en général sont de vulgaires tentatives de jouer sur les divisions et les préjugés du pays, destinées à détourner notre attention des preuves toujours plus nombreuses que le président est inapte à gouverner. »


Opposée à la politique d’expulsion des clandestins du président, la Californie a voté des lois destinées à les protéger. Cela lui vaut désormais d’être attaquée en justice par l’administration américaine.

« La guerre de l’immigration entre Trump et la Californie a atteint son paroxysme », titre le Los Angeles Times. Le 7 mars, en effet, le ministre de la Justice américain, Jeff Sessions, a annoncé que l’administration portait plainte contre l’État le plus peuplé du pays. En cause : des lois qui font de la Californie un “État-sanctuaire” pour les clandestins, en limitant la coopération de la police locale et des entreprises de l’État avec les autorités fédérales de l’immigration.

« Donald Trump et la Californie s’opposent depuis longtemps sur la question de l’immigration illégale, rappelle le journal. Le président veut expulser les clandestins, alors que beaucoup de Californiens et de leurs élus veulent les protéger. »


La suite ici : Trump déclare la guerre à la Californie à propos de l’immigration

13.03.18

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.