Trump ou la force du complotisme







Le maître de la Maison-Blanche, qui éructe chaque jour un peu plus sur Twitter, joue délibérément de cette partition complotiste qui a lui a si bien réussi jusqu’ici.

 



« Merdre » alors ! Comme le héros du théâtre de l’absurde de Jarry, Ubu-Trump livre chaque jour son lot de citations farcesques. Sa rage vengeresse est décuplée par la procédure de destitution lancée par le camp démocrate, à propos de sa conversation téléphonique avec le président ukrainien Volodymyr Zelensky. Le maître de la Maison-Blanche est en effet soupçonné d’avoir conditionné son aide à l’Ukraine au lancement d’une enquête sur les affaires locales du fils de son rival démocrate Joe Biden.

Mais si @realDonaldTrump éructe chaque jour un peu plus sur Twitter, ce n’est pas par simple esprit de provocation. Donald et ses alliés jouent une partition complotiste délibérée, qui leur a jusqu’ici bien réussi. Scénario ? Donald est le héros qui rend à l’Amérique sa grandeur, et sert le peuple. Et tous ceux qui ne sont pas d’accord sont soit des imbéciles aveuglés par leur esprit partisan, soit des ennemis qui conspirent contre la patrie !

Donald Trump croit-il réellement à cette fable paranoïaque ? Mystère. Mais complotisme et intimidation affleurent dans toutes ses interventions. Un jour, il tweete : « Comment est-il possible de destituer le Président qui a créé la meilleure Economie dans l’histoire de notre Pays… » ? Sous-entendu : quoi que j’aie fait, je suis le champion, donc foutez-moi la paix !

La suite icihttps://www.nouvelobs.com/edito/20191007.OBS19454/trump-ou-la-force-du-complotisme.html

10.10.19

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.