Trump prêt à remettre en cause l’accord sur le nucléaire iranien


nucléaire iranien

« Une telle approche représente un pari – celui que les dirigeants iraniens plieront devant la pression accentuée des États-Unis – et comporte le risque d’une division entre les deux côtés de l’Atlantique, qui pourrait se retourner contre Trump et faire le jeu des faucons iraniens. »


Le président Trump compte déclarer au Congrès ce mois-ci que l’accord nucléaire iranien n’est pas dans l’intérêt national des États-Unis », écrivait le 4 octobre le magazine Foreign Policy. Les grands titres américains, se fondant sur des sources internes, concordent ces derniers jours : la semaine prochaine, le président devrait refuser de certifier que l’Iran respecte l’accord sur le nucléaire conclu en 2015 avec six pays. “Cette décision marquerait la première étape d’un processus qui pourrait aboutir à la reprise des sanctions américaines contre l’Iran”, souligne The Washington Post.

Toutefois, tempère The New York Times, l’accord négocié par l’administration de Barack Obama ne sera probablement pas abandonné. C’est au Congrès qu’il reviendrait en effet de décider du rétablissement des sanctions économiques. Or, « même parmi les républicains, on n’y semble guère disposé, pour l’instant du moins ».
La suite ici : États-Unis. Trump prêt à remettre en cause l’accord sur le nucléaire iranien | Courrier international

9.10.17

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.