Un bras de fer experts/politiques sur fond de déconfinement annoncé




La fuite du rapport des experts chargés de préparer le déconfinement progressif de la Belgique est devenu un sujet en soit.  A la veille d’un Conseil national de sécurité sous haute tension, la presse flamande laisse entendre que la fuite viendrait de milieux francophones soucieux de miner certaines décisions.


D’autres ripostent que la sortie dans un quotidien francophone, Le Soir, vise précisément à brouiller les pistes. A qui profite le crime, en effet ?Sans doute davantage à ceux qui veulent imposer un fait accompli et forcer la reprise des activités. Les pressions se multiplient d’ailleurs pour la reprise plus générale des commerces ou partielle de l’Horeca.

Une troisième thèse consiste à dire qu’il s’agirait d’un ballon d’essai politique. Echaudées par le raz-de-marée de réactions négatives au sujet des visites dans les maisons de repos, à l’issue du dernier Conseil national de sécurité, certains resposnables voudraient tester les réactions afin d’éviter pareille mésaventure. Enfin, tant dans les cercles politiques que chez certains experts comme Marc Van Ranst, on dénonce une fuite irresponsable qui mettrait des vies en danger en provoquant un relâchement trop rapide des mesures.

Une source politique haut placée nous confie sa conviction, qui reflète la tension croissante entre experts et homme politiques: « Nous sommes quand même dans un monde de dingues, souligne cette source. Je suis persuadé que ce sont les experts qui ont fuité pour essayer de nous corseter. Tout cela est devenu une bagarre. »

La suite ici :Un bras de fer experts/politiques sur fond de déconfinement annoncé

24.04.20

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.