Un grand «ça suffit» parcourt la planète








De Hongkong à New York, cette exclamation qui prend diverses formes traverse tous les pays et les continents. Un cri global qui traduit un désir de limites, de régulation et donc de justice.





«Ça suffit !». Comment ne pas voir que c’est le thème qui, plus peut-être enfin que les autres, traverse tous les pays et les continents, lorsque du moins on lui permet de s’exprimer ? Il prend des formes diverses mais c’est comme si tout convergeait en effet sur ce thème, avec des motifs divers qu’il faudra ensuite concilier, mais qu’il faut d’abord entendre.

C’est d’abord un sursaut global face aux dangers globaux, les plus extrêmes, mais aussi les plus partagés. C’est la marche de la «jeunesse» que certains intellectuels jusqu’en France se permettent de décrier et même de ridiculiser (on reconnaît les railleurs qui sapent les principes avec un sourire au coin des lèvres). Certains préfèrent parler au nom des «générations futures» que d’écouter dès maintenant une «jeunesse» qui d’ailleurs s’appuie sur des arguments longuement mûris par la science.

Si ce sont des écoliers qui manifestent, c’est autant au nom de l’école qu’au nom de la nature, car pour répondre aux dangers qui menacent l’une il faudra se servir du savoir issu de l’autre, bien loin de les opposer ! Comment tel ou tel qui sacralise l’école républicaine peut-il s’y tromper ? Ecole et climat, même combat ! Reste à savoir comment le traduire dans les faits, dans les lois, mais d’abord entendons ces voix.

La suite icihttps://www.liberation.fr/chroniques/2019/09/29/un-grand-ca-suffit-parcourt-la-planete_1754362

5.10.19

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.