Un vent nouveau souffle aux Etats-Unis






Le caractère tellement outrancier et cynique de la présidence Trump a fini par radicaliser l’opposition démocrate, et semble susciter de nouvelles idées, même sur la fiscalité.




Je rentre à peine de la côte Est des Etats-Unis. J’ai été frappée par le changement d’ambiance depuis mon dernier séjour l’an passé. Alors que Trump occupait alors beaucoup de mes conversations avec amis et collègues, celui-ci a presque totalement disparu des radars personnels. Bien sûr, il n’est pas une heure sans que sa grosse tête orange n’apparaisse sur un écran dans un bar sportif ou dans un aéroport, mais il semble être devenu un objet de foire, l’équivalent du gros tonton raciste et sexiste qu’on se traîne avec honte aux réunions de famille.

La vie continue ou plutôt elle renaît. Il y a un air de nouveau monde dans les milieux intellectuels et politiques américains. Son mandat est tellement grotesque et tellement ploutocrate qu’il a réveillé les consciences. Et les consciences se radicalisent, c’est frappant !

La période actuelle est souvent comparée à l’après-guerre de Sécession marquée par une explosion des inégalités parallèle au développement des nouvelles communications, du rail et d’une forte croissance économique. Cette période a été baptisée cyniquement «âge d’or» par l’écrivain Mark Twain pour exprimer qu’elle brillait en surface mais était corrompue en profondeur. Il signifiait alors la corruption du rêve américain, celui de l’égalité pour tous en opposition à la concentration des richesses en Europe ! Comparer la période actuelle à cet âge d’or revient donc à dénoncer un modèle économique basé sur la rente qui ne produit que de l’injustice sociale et nourrit les extrêmes. Je pourrais bien avoir un biais ici mais il me semble que la révolution intellectuelle et politique a donc lieu sur le terrain économique.

La suite ici :https://www.liberation.fr/debats/2019/03/25/un-vent-nouveau-souffle-aux-etats-unis_1717345

31.03.19

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.