Départ de l’Unesco: Trump porte un coup de plus au multilatéralisme


multilatéralisme

En annonçant, jeudi, qu’ils quittent l’organisation, les États-Unis et leur président réaffirment leur intention de tourner le dos à la recherche de solutions collectives.


En moins d’un an, les États-Unis se sont déjà retirés de l’accord de Paris sur le climat, ils s’apprêtent à fragiliser l’accord de Vienne sur le nucléaire iranien et, suivis par Israël, ils ont annoncé, jeudi 12 octobre, qu’ils quitteraient l’Unesco fin 2018. A chaque fois, c’est le système de l’ONU qui est affaibli et le multilatéralisme qui est ébranlé au moment où il faudrait le renforcer.

Donald Trump est fidèle à ses promesses de campagne. Il se moque de l’esquisse de « communauté internationale » que représente l’ONU, la seule organisation à disposer d’une manière de légitimité interna­tionale du fait de son universalité. Trump ne croit que dans les rapports de force entre quelques grands de ce monde – le reste lui est indifférent.
La suite ici : Départ de l’Unesco : Trump porte un coup de plus au multilatéralisme

14.10.17

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.