Verdict sans merci pour les leaders indépendantistes catalans





Neuf responsables séparatistes ont écopé de neuf à treize ans de prison ferme ce lundi. Une condamnation historique qui devrait susciter une vague de contestation en Catalogne. Les réactions à ce verdict historique montrent à quel point le spectre politique et la société espagnole sont divisés par une profonde fracture idéologique, que la sentence n’a fait qu’accroître.





La sentence du tribunal suprême est tombée, moins lourde que ce que beaucoup pensaient, mais elle n’en demeure pas moins édifiante : pour avoir tenté de «bousculer l’ordre constitutionnel»et de forcer la sécession en octobre 2017, les neuf chefs de file séparatistes catalans accusés ont écopé de peines de prison de neuf à treize années.

Jamais depuis le retour de la démocratie une sentence au caractère éminemment politique n’avait été prononcée avec une telle dureté. Les accusés ont été sanctionnés pour deux chefs d’accusation principaux : «sédition» et «malversation de fonds», les magistrats considérant qu’une partie d’entre eux, alors qu’ils étaient au pouvoir régional à l’époque des faits reprochés, avaient délibérément utilisé des fonds publics – jusqu’à un million d’euros, selon le haut tribunal – pour organiser le référendum d’autodétermination interdit par le pouvoir central espagnol, le 1er octobre 2017.

La suite icihttps://www.liberation.fr/planete/2019/10/14/verdict-sans-merci-pour-les-leaders-independantistes-catalans_1757495

15.10.19

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.