Faut-il classer le Washington Post dans les « fake news »?


Washington Post

C’est tout le problème de cette expression de « fake news ». Elle est à manier avec d’infinies précautions, afin de ne pas confondre opinion et fausse information délibérée.


Les « fake news » sont le nouveau spam. Il faudrait de toute urgence les faire disparaître de la circulation pour retrouver un débat démocratique serein. Pressé de toutes parts d’agir, Facebook a annoncé mi-décembre un plan anti-fausses informations. Le réseau social laissera des fact-checkers issus de grands médias contrôler la véracité d’articles signalés par les utilisateurs.

Ainsi se dessine 2017. Une violente guerre de l’information entre « trolls » placés chacun d’un côté de la tranchée de la post-vérité et s’envoyant des rafales de « fake news ». Il faut bien noter toute la relativité de ces termes. Le « troll », celui là même qui partage des fausses informations, c’est toujours l’autre, celui qui ne pense pas comme nous.
La suite ici : l’An 2000 – Faut-il classer le Washington Post dans les « fake news » ? – Libération.fr

13.01.17



Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.